[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] []
[01-4- Iuvenalia 2016]
[01-4- Iuvenalia 2015]
[01-4- Iuvenalia 2014]
[01-4- Iuvenalia 2013]
[01-4- Iuvenalia 2012]
[01-4- Iuvenalia 2011]
[01-4- Iuvenalia 2010]
[01-4-1000-Iuvenalia-Palmarès]
[01-4- Iuvenalia Photos 2014]
[01-4- Iuvenalia Photos 2013]
[01-4- Iuvenalia Photos 2012]
[01-4- Iuvenalia Photos 2011]
[01-4-0500-Iuvenalia-Deuxième année]
[01-4-0600-Iuvenalia-Version]
[01-4-1500-Iuvenalia-Règlement]
[00-Accueil]
[00-Accueil]
[]
[01-7- Bulletin]
[01-2- Assemblée générale]
[01-3- Concours d'Arpinum]
[01-9-Foire aux préparations]
[01-4- Iuvenalia 2016]
[01-5- Ludus Latinus]
[01-6- Matinée hellénique]
[01-8-Quaestiones]
[02-1- Le mot de la Présidente]
[02-2- Objet et objectifs]
[02-3- Historique]
[02-4- Statuts]
[02-5-Conseil d'administration]
[02-6-Devenir membre]
[03-1-1- Annonces - Actuellement]
[03-2- Activités de nos partenaires]
[04-0-0- Leçons]
[04-1-1- Ressources pédagogiques-Table ronde 2012]
[04-3-1- Défense des langues anciennes]
[04-2- Contributions des élèves - Artes]
[04-4-1- Varia]
[05-1- Prendre contact]
[05-2- S'abonner à la lettre d'information]
[06-1- Liens de nos partenaires]
[06-2- Facebook]

ASSOCIATION DE LA FWB POUR LES LANGUES ANCIENNES

LA REMISE DES PRIX DES XXIVe IUVENALIA


L'Antiquité a-t-elle jamais été aussi vivante qu'en ce mercredi 11 mai 2011 ? C'est bien l'impression qu'ont eue tous les participants de la XXIVe cérémonie de remise des prix du concours des Iuvenalia. Cet évènement annuel s'est tenu à l'ULB, dans l'auditoire AZ1101, et fut une fois encore, le couronnement d'une année scolaire mise au service des langues anciennes.

Dès 13h, les membres du conseil d'administration de notre association ont investi les lieux et se sont attelés à la préparation du spectacle. Il fallait les voir soulever les tables, emporter les montagnes de prix, courir en tous sens pour rendre le déroulement de la cérémonie le plus parfait possible. Après deux heures d'effort intensif et de répétitions, tout était fin prêt. Chacun était à son poste avec en mains, qui sa liste, qui son discours, qui son conducteur. Sur ces entrefaites, les heureux lauréats, leurs parents aux anges, leurs professeurs sur un nuage et les représentants des instances officielles avaient pris place dans les travées.

A 15h15, la cérémonie fut déclarée ouverte par notre tandem de présentateurs, désormais professionnels, Madame Diane Licoppe et Monsieur Naïm Heraghi. Après avoir salué l'assemblée et lui avoir souhaité la bienvenue au nom de l'ACFLA, ils ont cédé la parole à notre estimée présidente, Mademoiselle Claire Verly. Celle-ci a tenu un vibrant plaidoyer pour l'étude des langues anciennes, rappelant qu'il s'agit d'une formation de l'esprit et de l'âme. Le latin et sa connaissance permettent en effet de se forger une réflexion scientifique et logique. Plus encore, ils nous ouvrent les portes de la compréhension de notre monde moderne. Après cet éloge, elle a remercié chaleureusement toutes les personnes présentes et tous ceux qui œuvrent au quotidien pour maintenir vivant l'enseignement des textes classiques.

Notre présidente a ensuite cédé la parole à Madame Ghislaine Viré, professeur ordinaire de l'ULB et représentante de la section des langues et littératures anciennes. Le discours de Madame Viré était cette année centré sur la persistance du latin dans le vocabulaire des langues modernes, au premier chef desquelles, le français. Madame Viré a recouru à de nombreux exemples pour illustrer son propos et nous a captivés par sa connaissance encyclopédique des étymologies. Par là, notre professeur voulait évidemment prouver la grande utilité d'étudier le latin et tous les bienfaits qu'il pouvait en découler.

La partie des discours officiels désormais close, s'ouvrit la partie théâtrale de la cérémonie. Les élèves de l'Athénée royal Marguerite Bervoets de Mons, dirigée par leur professeur, Madame Françoise Delabaye, nous ont offert un excellent pot-pourri, en hommage à Jacqueline de Romilly, l'illustre hellénistique récemment décédée. La pièce s'intitulait « La plume au fil des saisons de la vie » et était mise en scène par Mademoiselle Marie Franaud. La performance des élèves fut très applaudie car très novatrice. Autour d'un ensemble de textes antiques (Homère, Platon, Phèdre) et de chansons contemporaines (Céline Dion, Walt Disney), ils nous ont prouvé que la littérature antique demeure immortelle. Car sans cesse, elle renaît sous la plume des auteurs postérieurs et produit comme un écho réverbéré par chaque mot écrit depuis.

Nos deux maîtres de cérémonie sont ensuite revenus sur scène pour le moment fort de cette après-midi : la remise des prix. Attendue par tous, elle se devait de clore de façon superbe cette nouvelle année de l'ACFLA. Les prix étaient comme toujours fort bellement dotés : livres d'art, entrées gratuites, chèques au comptant, rien n'y manquait. Le palmarès était lui aussi très riche. Rappelons que le premier prix de la deuxième année est allé à Mademoiselle Fiona Argenta de l'Athénée royal de Visée. Le premier prix du troisième degré est revenu à Monsieur François Seys, de l'Athénée royal Jean Absil d'Etterbeek. Et n'oublions pas les écoles qui se sont couvertes de gloire : l'Athénée royal Jean Absil qui a remporté douze prix (soit un de plus que l'année passée), l'Athénée royal de Gembloux (sept prix), l'Athénée royal Jules Destrée de Marcinelle (cinq prix) et l'Athénée royal Jules Bara de Tournai (quatre prix). Chaque élève lauréat est monté sur scène, sous le regard et les applaudissements nourris de ses camarades, parents et professeurs afin de recevoir des mains des inspecteurs, de Madame Viré et de notre présidente, leurs récompenses. La cérémonie s'est ensuite clôturée par les remerciements de Madame Diane Licoppe à tous et par l'espoir que les Iuvenalia vivent de nombreuses années encore.

Après ce moment riche en émotions, chacun a pu se rendre dans le patio du bâtiment A et profiter des rafraîchissements offerts gracieusement par l'ACFLA et ses nombreux mécènes. Le succès a été au rendez-vous et l'instant riche en partages et en rencontres. Ici encore, notre association a atteint son but : réunir au même endroit, au sein d'une même famille, des élèves et des enseignants de partout en Belgique. Le rideau est retombé vers 17h sur cette inoubliable après-midi. Les membres de notre courageux conseil d'administration sont restés afin de faire le point sur la cérémonie et surtout de ranger les reliefs du jour… Ils s'en sont ensuite allés à leur tour, avec déjà, au plus profond d'eux-mêmes, l'impatience de l'année prochaine. Car ils savent que le moment sera solennel, car il s'agira de fêter les vingt-cinq ans des Iuvenalia.

                                                                                                                                                                                                                                Naïm Heraghi

  

Activités

-

Iuvenalia

2011 - D'Homère à Céline Dion

Merci à nos partenaires de nous soutenir dans nos activités !

with (document){ document.write('
') if (iedom){ write('
') write('
') write('
') write('
') write('
') } else if (document.layers){ write('') write('') write('') write('') } document.write('
') } }